Auteur Sujet: Dual boot NuTyX / Windows  (Lu 1016 fois)

DocWOPR

  • Petit Nouveau
  • *
  • Messages: 5
  • Karma: 0
  • Sexe: Homme
Dual boot NuTyX / Windows
« le: mar. août 23 18:52:40 2022 »
Hello,
Imaginons une situation fictive. Vous avez un PC Windows, un peu de place dessus, alors vous réduisez la partition de cet OS infernal et vous installez NuTyX dessus. Sélection de la partition, installation de grub, tout se passe sans problème. Mais au reboot, pas de trace de votre Windows mal aimé ! Et c'est embêtant quand même... Solution !
1) On commence par repérer sa partition Windows et la monter dans notre système :
$ sudo su
lsblk
nvme0n1      259:0        0   476,9G    0   disk
├─nvme0n1p11 259:1        0   50M       0   part   /boot/efi
├─nvme0n1p12 259:2        0     4G      0   part   [SWAP]
├─nvme0n1p13 259:3        0   472,9G    0   part   /
└─nvme0n1p14 259:4        0   200,5G    0   part   
// Admettions que la partition Windows soit la 4ème
# mkdir /tmp/mntpoint
# mount /dev/nvme0n1p14 /tmp/mntpoint

2) On installe OS-Prober
# cards install os-prober
# os-prober
Normalement, la commande os-prober doit vous retourner votre bootloader Windows. Sinon j'ai bien peur que vous ayez fait une connerie lors de l'installation de NuTyX, et il vous faudra sortir les grands moyens pour récupérer vos données.

3) On paramètre grub pour repérer le bootloader de Windows. En effet, par défaut sur NuTyX, grub n'utilise pas os-prober.
On va donc éditer le fichier /etc/default/grub et on ajoute la ligne GRUB_DISABLE_OS_PROBER=false.
# echo "GRUB_DISABLE_OS_PROBER=false" >> /etc/default/grub
4) On fait une petite mise à jour de notre grub, tout simplement
# grub-mkconfig -o /boot/grub/grub.cfg
Et c'est résolu ! Vous avec donc maintenant le choix, à chaque démarrage, de l'OS que vous souhaitez utiliser  ;D
Ne pas subir

Thierry

  • Administrator
  • Super Héros
  • *****
  • Messages: 762
  • Karma: 15
  • Sexe: Homme
    • NuTyX distribution
Re : Dual boot NuTyX / Windows
« Réponse #1 le: mer. août 24 08:59:09 2022 »
Quelle bonheur de lire ce genre de messages.

Un énorme merci

Thierry